Loading Events
This event has passed.

INSCRIPTION SUR HELLOASSO : https://urlz.fr/pbIh

 

PROGRAMME DÉTAILLÉ 

9 :00 Ouverture et Programme : Michèle Hallak / Jennifer Serfati

9 :10 Key note d’Ouverture : 

  • Eric DUCOULOMBIER (DG FISMA – Commission Européenne)

9 :30 Table ronde N°1 : Quel euro numérique et pour quels besoins ?

Présentation :

Modérateurs : Hervé SITRUK / Nicolas de SEZE

Orateurs :

  • Erick LACOURREGE (Banque de France)
  • Gabriel CUMENGE (DG TRESOR)
  • Jacques VANHAUTERE (Sepa.mail)
  • Nicolas KOZAKIEWICZ (WORLDLINE)
  • José MORATA (Caisse des Dépôts)

10h30 Table ronde N°2 : Tendances et perspectives des cartes en France et en Europe

Présentation :

A l’aune d’un marché des paiements toujours aussi effervescent et imprévisible, mêlant accélérations et inerties, il est légitime de s’interroger sur l’avenir de la carte, en particulier dans les pays matures.

Si l’industrie de la carte reste dans l’ensemble solide et bien orientée, elle subit indéniablement la concurrence de nouveaux modes de paiement qui se sont d’ores et déjà installés ou qui vont monter en puissance tels que :

  • Multitude de systèmes de paiements instantanés qui révèlent des succès avérés de plus ou moins grande envergure ex : Pix (Brésil), Upi (Inde), Swish (Suède), Faster Payment (UK) ainsi que des initiatives à fortes potentialités ex : EPI, FedNow (USA)
  • Solutions à base de blockchain et cryptoactifs
  • Monnaies Numériques de Banques Centrales
  • Open Banking Payments
  • Wallets et autres super-apps de big techs et géants du web…

La carte reste de loin le mode de paiement favori des Européens en général et des Français en particulier, mais nous pouvons nous demander si nous disposons d’atouts suffisants pour défendre au mieux les bastions domestiques historiques et s’il est encore possible d’imaginer un futur de la carte à l’échelle européenne, notamment face à la puissance des schemes nord-américains et chinois.

Comment le GIE CB peut-il aborder cette prochaine décennie et quels enjeux doit-il surmonter pour assurer son développement et sa pérennité ?

Quels impacts et quels « trade-offs » pour les parties prenantes : émetteurs, acquéreurs, commerçants, PSP… ?

Le consommateur se rend-il compte de ce qui se trame « behind the scene » ?

Quels nouveaux services proposer : PIN online, paiement one click… ?

Modérateur : Angelo CACI (SYRTALS) / Vincent MAYET (GALITT)

Orateurs  :

  • Renan LE BOT (CB)
  • Jean-Daniel GRIES (FRENCHSYS)
  • Florence SEGUREL (Voyages SNCF)
  • Didier BROUAT (MONEXT)
  • Marie-Anne LIVI (CA PS)

11h30 Pause

12h00 Table ronde N°3 :  Ensemble faisons de Wero un succès

Présentation :

EPI, dont le nouveau nom commercial est Wero, est l’une des initiatives européennes les plus attendues car elle prévoit la création d’un scheme paneuropéen. Son objectif est de proposer une solution de paiement digitale utilisable partout en Europe.

France Payments Forum soutient cette initiative car elle permettra de s’affranchir :

  • des schemes existants non européens et ainsi d’offrir aux citoyens Européens une solution de paiement digitale totalement européenne
  • des problèmes actuels liés à la fragmentation des paiements transfrontaliers

Avec nos orateurs qui sont à l’initiative et au coeur de la construction de ce projet ambitieux, nous ferons dans un premier temps un point d’étape du projet afin de connaître les dernières actualités concernant le premier pilote Franco-Allemand (annoncé pour fin 2023) et les premières mises en production (prévues pour début 2024 en France notamment).

Nous discuterons ensuite des différents facteurs de succès ainsi que les potentiels freins au lancement d’une initiative dans les paiements et nous analyserons ensemble la manière dont Wero pourra y répondre.

  • Quelle sera la valeur ajoutée de Wero pour le client final ? pour les commerçants ?
  • Quel est le modèle économique de la solution ?
  • Comment Wero prévoit de se faire connaître et pourra s’imposer son nom au niveau Européen ?
  • Comment s’assurer de l’adoption de Wero par tous les établissements financiers (Banques EP et EME) ? par les utilisateurs ? par les commerçants ?
  • Y a t il des spécificités locales à prendre en compte ?
  • Y aura t il des possibilités de remboursement ?
  • Comment imposer Wero hors de l’Europe (Site commerçant hors Europe qui commercialise des biens et des services aux citoyens européens) ?

Et enfin nous nous poserons la question du positionnement de Wero par rapport aux dernières initiatives européennes que sont l’euro numérique et l’identité numérique.

Modérateurs : Lionel CHEMLA (INETUM) / Ludovic VATHELOT (TREEZOR)

Orateurs pressentis :

  • Ludovic FRANCESCONI (EPI)
  • Fabrice DENELE (BPCE)
  • Fabrice NACCACHE (Inetum)
  • Gilles MARCHAND (Worldline)
  • Bertrand PINEAU (Mercatel)
  • Vincent DUVAL (PAYLIB)

13h00 Déjeuner

14h30 Table ronde N°4 : Quelles avancées et quelles perspectives pour les cryptopaiements ?

Présentation :

Alors que nous assistons à un changement de paradigme dans les transactions financières avec l’adoption croissante de la technologie blockchain et des cryptomonnaies, ce panel explore le paysage en évolution des cryptopaiements. La montée en puissance des stablecoins et l’utilisation de la blockchain par des acteurs internationaux majeurs, comme JP Morgan, soulignent cette transformation. Dans le monde entier, des réglementations et des jurisprudences se mettent en place, affectant directement l’industrie des paiements, avec notamment la mise en application progressive du règlement MiCA en Europe.

Nous observons également des initiatives prometteuses au niveau européen, bien que confrontées à des défis d’investissement et réglementaires. Souvent, ces fintechs de valeur se retrouvent absorbées par des entreprises américaines, mettant en lumière la nécessité d’une action et réflexion collective pour sécuriser notre place dans cette industrie mondiale en pleine mutation.

En 2023, l’adoption des paiements en cryptomonnaies s’intensifie à l’échelle mondiale, avec des offres opérationnelles de la part d’acteurs traditionnels des paiements tels que PayPal, Visa, et d’autres. Face à ces développements, comment la place bancaire française et européenne peut-elle s’organiser pour adopter la révolution web3 et la technologie blockchain, et éviter tout retard sur le marché bancaire et dans notre industrie des paiements ?

Objectifs :

  • Tendances et avancement de l’adoption de la blockchain et du web3 dans les paiements : Examiner l’état actuel et les récentes évolutions dans le domaine des cryptopaiements.
  • Discussion sur les défis et opportunités : Identifier et débattre des principaux défis réglementaires, techniques et commerciaux, ainsi que des opportunités qu’offrent les cryptopaiements pour les acteurs de paiement.
  • Vision d’Avenir pour la France et l’Europe des paiements: Établir des perspectives sur l’avenir des cryptopaiements et leur intégration dans le système financier traditionnel en Europe.
  • MiCA, sous réserve d’une adoption par le Conseil de l’Union européenne, le texte entrera en vigueur en juillet 2023. Il sera applicable 18 mois après cette date, soit en janvier 2025, à l’exception des mesures relatives aux stablecoins qui entreront en application 12 mois après l’entrée en vigueur du texte, soit en juillet 2024. Quel timing pour se conformer du nouveau cadre règlementaire obligatoire? (FSB, G20, FATCA et autres dépendances règlementaires internationales) l’Europe et sa place dans l’écosystème mondial des cryptoactifs

Modérateur : Michel KHAZZAKA (VALUE CHAIN) / Didier LEROUX (Groupe Onepoint)

Orateurs pressentis :

  • Alexandre EICH GOZZI (SOPRA BANKING SOFTWARE)
  • Charles GUILLEMET, (CTO LEDGER)
  • Pierre NOIZAT (PAYMIUM)
  • Stéphanie CABOSSIORAS (Magistrate Cour des Comptes)
  • Nadia DOMEC (PAYINNOV)
  • Emma LANDRIAULT (JPMorgan Chase & Co)

15h30 Table ronde N°5 : Identité Numérique et Signature électronique ? Quelles réponses aux nouvelles menaces

Présentation :

Modérateur : Steve BOUSABATA (SYRTALS) / Nathalie LAUNAY (GALITT)

Orateurs pressentis :

  • Stéphane MOUY
  • Julien LASALLE (BANQUE DE FRANCE)
  • Pascal AGOSTI (Cabinet CAPRIOLI)
  • Yves LE QUERREC (LA BANQUE POSTALE)

16h30 Pause

17h00 Table ronde N°6 : DSP 3, Quelles avancées avec la DSP3 ? Notamment sur l’Open Banking

Présentation :

La proposition de refonte du 28 juin 2023 par la Commission du cadre légal gouvernant les services de paiement (qui incluent dorénavant la monnaie électronique) et leurs utilisateurs et prestataires vient d’abord fusionner deux Directives historiques respectivement de 2009 sur la monnaie électronique (DME2) et de 2015 sur les services de paiement (DSP2). Elle agit ensuite par scission des véhicules législatifs, en décidant de soumettre à :

  • une Directive (d’harmonisation maximale) qu’il faut désormais appeler la DSP3 les sujets d’agrément et de surveillance des établissements de paiement (les « EP », qui incluent désormais les établissements de monnaie électronique) ; et
  • un Règlement (d’application directe) qu’on pourra désigner comme le RSP (PSR en anglais) gouvernant les sujets de transparence des conditions et des exigences en matière d’information en ce qui concerne les services de paiement/de monnaie électronique et les droits et obligations respectifs de leurs prestataires et utilisateurs.

Avec l’Open banking, une réelle accélération est donnée à l’harmonisation de l’espace UE des paiements. Ce nouveau cadre élargit le concept de banque ouverte, permettant ainsi un accès plus large aux données. Les règles de partage d’informations entre Banques et PSP sont renforcées et le champ d’action des superviseurs étendu. Toutefois, toutes ces exigences impacteront fortement les banques, avec des changements importants dans leurs systèmes d’information, qui seront inévitables pour continuer à développer les services, à fournir des interfaces dédiées (API) et à adopter de nouvelles technologies pour suivre toutes les évolutions et exigences règlementaires.

Modératrices : Corina FONTAINE (Groupe One Point) & Marie Laure PLESSIS (APTORIEL)

Orateurs pressentis :

  • Perrine VERGNE (SOCIETE GENERALE)
  • Giorgio ANDREOLI (EPC)
  • Geoffroy GOFFINET (ACPR)
  • Fanny RODRIGUEZ (FINTECTURE)
  • Rodolphe MEYER (STET)
  • Julien BRAUN (Carmentis)

18h00 Key note Clôture Journée : Jérôme Ragénès  (FBF)