France Payments Forum

/France Payments Forum

About France Payments Forum

This author has not yet filled in any details.
So far France Payments Forum has created 10 blog entries.

Les Rencontres du 19 février 2019 : discours d’ouverture de Nathalie Aufauvre (Banque de France)

Les Rencontres du 19 février 2019, dont le thème général était "le nouveau triptyque européen : Souveraineté, Infrastructures, Intégration" » ont été ouvertes par Nathalie Aufauvre,  Directrice générale de la stabilité financière et des opérations (DGSO) de la Banque de France. Après une introduction visant à replacer les paiements dans leur contexte mondial (illustré notamment par le développement fulgurant du paiement mobile en Chine), Nathalie Aufauvre a évoqué les mutations du marché européen des paiements, puis leurs enjeux au regard des objectifs d'intégration, de sécurité et de souveraineté (ou d'indépendance). Elle a ensuite présenté la nouvelle stratégie adoptée par le Comité National des Paiements Scripturaux (CNPS) pour la période 2019-2024, en soulignant la nécessité qu'elle soit complétée par des actions au niveau européen. Texte du discours de Nathalie Aufauvre (pdf en téléchargement) Communiqué de presse - Rapport du CNPS

Les Rencontres du 19 février 2019 : discours d’ouverture de Nathalie Aufauvre (Banque de France)2019-02-23T10:30:20+00:00

Le nouveau triptyque européen : souveraineté, infrastructures, intégration

Point d’année sans bouleversement dans les paiements au plan européen. L’an passé nous titrions nos Rencontres sur le thème de  « La Révolution des paiements européens : Nouvelles règles, nouveaux acteurs, nouveaux instruments européens », et cette année, les mots emblématiques sont : Souveraineté, Infrastructures et Intégration. Alors qu’y a-t-il de nouveau dans le paysage européen des paiements qui bouleverserait à nouveau la donne ? C’est d’abord, ce terme qu’on croyait, au moins en France, du passé et qui ressurgit au plan européen : Souveraineté. Et que tous reprennent : Autorités européennes politiques et bancaires, Banquiers, Industriels, … C’est l’affirmation d’une identité et d’une maturité européenne, indépendante dans ses décisions des autres États non européens, y compris des États-Unis, au moment du BREXIT, qui amputera l’Europe d’un État clé, et souhaitant limiter la suprématie commerciale des GAFA et autres BATX (voire des Schemes cartes internationaux) sur son marché intérieur, en exigeant haut et fort, même dans la tourmente, la maîtrise de ses [...]

Le nouveau triptyque européen : souveraineté, infrastructures, intégration2019-02-18T19:57:32+00:00

L’Europe des paiements au début 2019

En ce début 2019, l’Europe fête les 20 ans de la création de l’euro... même si le cœur n’y est pas. Force est de constater que l’Europe des paiements n’est pas achevée, près de 17 ans après le lancement du projet SEPA, et que trois objectifs majeurs restent à parachever : la souveraineté européenne dans les paiements, sans rupture avec le reste du monde ; l’interopérabilité des systèmes de paiement au sein de l’espace SEPA et la réduction, voire la suppression, des principales disparités nationales en termes de règles et d’instruments de paiement ; et l’intégration européenne de tous les acteurs présents en Europe œuvrant dans les paiements, notamment l’intégration bancaire et financière, pour une Europe des paiements sans couture. Et déjà l’Europe est passée à de nouveaux projets, comme l’Open banking, la protection des données, la mobilité bancaire, l’Instant Payment, le paiement par mobile et la facturation électronique,… sans oublier les réflexions sur les monnaies digitales des [...]

L’Europe des paiements au début 20192019-02-14T10:57:53+00:00

La France, nouvelle « europlace » des paiements ?

À l’heure de la confusion sur le BREXIT, et de ses répercussions sur l’Europe du financement et des marchés de capitaux, un autre constat s’impose : l’Europe va perdre non seulement une place financière de premier rang, mais aussi le premier pôle de paiement scriptural et électronique d’Europe. La France apparait alors le nouveau leader de l’Europe des paiements post-BREXIT, juste devant l’Allemagne, mais aussi le leader dans les paiements par carte, avec un quart de l’Europe de la carte post-BREXIT et un tiers de la zone euro, l’Allemagne restant leader dans les virements/prélèvements. Cette situation conduit aussi à plusieurs changements majeurs des paradigmes européens dans les paiements : jusqu’ici, la carte constituait le premier instrument de paiement, avec 52% des transactions scripturales, mais avec le BREXIT, cette part tombe à 49%, et la carte se retrouve à parts égales avec les virements/prélèvements. L’autre impact est que les schemes cartes internationaux, principalement le duopole Visa/Mastercard qui assurait [...]

La France, nouvelle « europlace » des paiements ?2019-02-14T11:01:30+00:00

Paiements et infrastructures de marché à l’ère digitale

La Banque de France a publié le 27 décembre 2018 un livre intitulé "Paiements et infrastructures de marché à l'ère digitale". Ce livre de 400 pages (20 chapitres) est téléchargeable gratuitement sur le site de la Banque de France (voir lien ci-après). Pour présenter ce livre, voici quelques extraits de la préface de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France : Les moyens et les systèmes de paiement, ainsi que les infrastructures des marchés financiers jouent un rôle fondamental dans l'économie, mais sont encore mal connus du public. Des rapports de comités d'experts y sont régulièrement consacrés, mais les livres qui donnent de ces questions une vue d'ensemble avec une ambition pédagogique sont peu nombreux et assez anciens. Or, le monde des paiements et des infrastructures de marché a sensiblement évolué au cours des dix dernières années, à la fois parce que la crise financière de 2007-2008 a entrainé un renforcement du [...]

Paiements et infrastructures de marché à l’ère digitale2019-02-14T11:02:27+00:00

Crypto-actifs : le point de vue des autorités britanniques

La « Cryptoassets Taskforce« , composée d’experts des autorités britanniques (HM Treasury, Financial Conduct Authority et Bank of England) et mise en place en mars 2018, a publié fin octobre son rapport final. Après un rappel du contexte et des objectifs de la mission confiée à la Taskforce, le rapport examine dans son chapitre 2 les « Key concepts » : la Distributed Ledger Technology (DLT), dans ses deux versions : publique (permissionless) ou privée (permissioned) ; les cryptoassets, sous leurs trois formes (exchange tokens, security tokens, utility tokens). Le chapitre 3 du rapport, consacré aux impacts de la DLT, analyse les bénéfices potentiels de celle-ci pour les services financiers (en termes notamment de résilience, d’efficacité, de reporting, d’audit et de surveillance). Il passe ensuite en revue les enjeux liés à l’utilisation de la DLT : tout d’abord, le triptyque des « Trade-offs in DLT design » : (1) resilience versus performance ; (2) performance versus privacy ; (3) resilience versus [...]

Crypto-actifs : le point de vue des autorités britanniques2019-02-12T20:56:54+00:00

Monnaie digitale de banque centrale (CBDC) : Canada

Carolyn Wilkins, Première sous-gouverneure de la Banque du Canada, a donné en octobre 2018 à l’Université de Princeton une conférence dont le titre en français est « Du liquide au numérique : le point de vue d’une banque centrale sur les crypto-actifs » et le titre en anglais « Money for nothing ? A central banker’s take on cryptoassets« . Après un rappel du contexte des crypto-actifs, au sein desquels elle distingue trois catégories (les cryptomonnaies, les jetons de titres financiers et les jetons utilitaires), Carolyn Wilkins évoque les grandes questions que doivent se poser les banques centrales : (1) Qu’est-ce qui est fondamentalement nouveau dans ce domaine ? (2) Les cryptomonnaies privées permettraient-elles un meilleur régime de politique monétaire ? (3) Les banques centrales devraient-elles émettre leur propre monnaie numérique ? Sur la première question, elle évoque ce que peut apporter la blockchain (appelée « Technologie du grand-livre distribué » ou TGLD), tout en soulignant que celle-ci ne fait que [...]

Monnaie digitale de banque centrale (CBDC) : Canada2019-02-12T21:06:12+00:00

La révolution des paiements européens

La zone SEPA poursuit son intégration, avec de nouvelles règlementations, de nouvelles exigences et échéances, de nouveaux acteurs et de nouveaux produits et services communs. Cependant, malgré les nombreuses avancées, innovations et investissements réalisés depuis le lancement de l’euro, en 2002, et depuis la DSP1, en 2007, l’intégration des marchés dans la zone SEPA reste à finaliser pour produire ses fruits. L’Europe des paiements demeure une coexistence ouverte de marchés nationaux, mais sans intégration réelle, malgré l’harmonisation des règlementations et de nouveaux instruments de paiement communs tel l’Instant Payment. La DSP2, avec l’agrément de nouveaux acteurs et de nouvelles règles du jeu, notamment en termes d’accès aux données clients dans les banques et en termes d’authentification, vise à y répondre et à « soutenir le développement des services de paiement en les encadrant légalement ». Une nouvelle révolution s’annonce ! Parallèle à l’évolution technologique 2.0 lié au digital et l’annonce de la révolution 3.0 des blockchains. Ainsi, dès [...]

La révolution des paiements européens2019-02-12T21:06:38+00:00

Monnaie digitale de banque centrale (CBDC) : Suède

La Banque centrale de Suède (Sveriges Riksbank) a publié fin octobre 2018 un rapport intitulé « The Riksbank’s e-krona project – Report 2« . Ce rapport, très didactique, comprend six chapitres. Le premier chapitre examine le rôle de la banque centrale face à l’évolution du marché des paiements : la décroissance de l’usage de la monnaie fiduciaire pouvant déboucher sur une situation où celle-ci ne serait plus généralement acceptée comme moyen de paiement, la Banque de Suède doit-elle offrir une alternative digitale au cash ou laisser le marché des paiements entièrement entre les mains du secteur privé ? Le deuxième chapitre analyse le concept de monnaie digitale émise par la banque centrale, qui pourrait revêtir deux formes : (1) value-based c’est-à-dire une valeur pré-chargée sur une carte ou un smartphone ; ou bien (2) account-based, c’est-à-dire des avoirs en compte sur les livres de la banque centrale. Le troisième chapitre approfondit les questions juridiques : sous sa [...]

Monnaie digitale de banque centrale (CBDC) : Suède2019-02-12T21:07:07+00:00

Crypto-actifs : discours de Denis Beau à Rouen

Denis Beau, premier sous-gouverneur de la Banque de France, est intervenu dans le cadre d’une conférence organisée à Rouen le 31 octobre 2018 par l’IAE, sur le thème « Quelle place pour les crypto-actifs dans notre système de paiement ? ». Après un rappel de la triple originalité des crypto-actifs sur le plan financier, monétaire et technique, par rapport aux moyens de paiement émis par les institutions financières et les banques centrales, Denis Beau s’est tout d’abord attaché à replacer le développement des crypto-actifs dans la perspective, plus large, de la mutation des moyens de paiement, mutation elle-même liée aux évolutions comportementales et aux innovations technologiques. Il a ensuite articulé son propos autour de la question suivante : dans un contexte complexe de crypto-actifs en phase d’expérimentation technique et économique, porteuse d’opportunités mais aussi de risques significatifs pour notre système de paiement, faut-il envisager leur encadrement réglementaire et leur supervision ? Après avoir souligné que [...]

Crypto-actifs : discours de Denis Beau à Rouen2019-02-12T21:07:36+00:00